Tasti di scelta rapida del sito: Menu principale | Corpo della pagina

Les Bains de Bagni di Lucca

Bagni di Lucca (Lucca), Bagno Bernab˛
Bagni di Lucca (Lucca), Bagno Bernab˛

Connues depuis l’époque romaine, dans une position enviable dans la luxuriante Val di Lima, les sources thermales de Bagni di Lucca ont vécu une première période de splendeur au cours du XIe siècle, à l’époque de la comtesse Mathilde de Canossa, mais c’est sous le gouvernement d’Élisa Bonaparte Baciocchi, Princesse de Lucques et Piombino, que la localité s’est faite sa réputation internationale.

La grande révolution de la période napoléonienne a été l’adoption de la baignoire individuelle : jusqu’à ce moment–là en effet les Bains avaient gardé les aspects typiques des thermes romains, avec des baignoires communes, une installation à la symétrie centrale pour le confinement de l’eau chaude, une couverture à coupole hémisphérique avec ouverture au sommet. Parmi les établissements thermaux concernés par ce processus d’adéquation on rappelle le Bagno Bernabò, né en 1593 pour la volonté des seigneurs de la République Lucquoise, après avoir demandé l’avis à l’Ordre des Médecins sur l’efficacité de cette source. Le nouveau bâtiment, achevé en 1812 selon les plans de Sambucy, présentait une façade avec une galerie ouverte et deux corps latéraux permettant un accès aux bains différencié par classe sociale. Les Bagni Caldi aussi, les thermes les plus anciens de Bagni di Lucca, ont eu une place remarquable dans le projet d’Élisa de rénovation des établissements thermaux et d’adéquation à une moderne conception médicale–sanitaire : le but était de transformer l’établissement en centre de cure, pouvant être aussi un lieu de loisir et de rencontre, et pour cette raison, en plus des bains, on a construit une salle de bal et un casino. À l’intérieur des Bagni Caldi on trouve deux grottes à vapeur naturelle : l’une d’entre elles, la Grotte Paolina prend son nom de Pauline Borghèse, sœur de Napoléon, qui a séjourné plusieurs fois aux Bagni.
En 1808 un décret du gouvernement d’Élisa Baciocchi a établi les critères pour la reconstruction, la restauration et l’ embellissement ” des établissements thermaux de San Giovanni et Docce Basse aussi, que l’entrepreneur Flory devait réaliser avant le 1er juin 1810. La réalisation de l’œuvre a été confiée à l’architecte Giovanni Lazzarini et a concerné l’élargissement de l’ancienne structure et la réorganisation fonctionnelle des espaces internes. Les thermes de Docce Basse ont été les premiers à introduire l’emploi des douches, qui toutefois sont tombées en désuétude déjà en 1820, lorsque les bains de boue ont commencé à se développer.

Établissement thermal Bagno alla Villa
via Bagno alla Villa
Bagni di Lucca (Lucques)

Établissement thermal de San Giovanni
via Bagni Caldi
Bagni di Lucca (Lucques)

tél. +39 0583 87221

Établissement thermal de Docce Basse
Localité Bagni Caldi in Ponte a Serraglio
Bagni di Lucca (Lucques)


Établissement thermal de Bagni Caldi ou Bagno Caldo ou Jean Varraud
piazza S. Martino 11
Localité Bagni Caldi
Bagni di Lucca (Lucques)

tél. +39 0583 87221

Établissement thermal Bernabò
Localité Bagni Caldi in Ponte a Serraglio
Bagni di Lucca (Lucques)